« À l'intention des malades incurables... »

« À l'intention des malades incurables... »

Les théories eugénistes du Britannique Francis Galton se répandent dans le monde. Et l'Allemagne n'est pas en reste. Une Société pour l'hygiène raciale y est fondée en 1905. Vulgarisés, les travaux de ses savants sont bientôt utilisés pour préconiser une sélection biologique. Face au désastre de 1918, les adeptes du « racisme » sont ainsi confortés dans leurs arguments. Dès qu'il peut concrétiser la « purification raciale », Hitler passe à l'action. Le 14 juillet 1933, son gouvernement adopte une loi instituant la stérilisation des handicapés mentaux et physiques, des épileptiques, des alcooliques chroniques. En août, lors de la conférence de Fulda, les prélats catholiques élèvent la voix. Aucune campagne, cependant, pour inciter les fidèles à résister. L'Église protestante, elle, ne réagira qu'à peine. Assurées qu'aucun tumulte n'éclatera, les autorités promulguent donc le 26 juillet 1933 la loi concernée.

L'opération T4 prolonge les dispositions de cette lo ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter