L'affaire Tartuffe

L'affaire Tartuffe

De 1664 à 1669, il y a tout juste trois cent cinquante ans, Le Tartuffe de Molière était interdit de représentation publique, et son auteur, menacé d'excommunication.Une remarquable oeuvre de fiction, prévue en 2019 sur France 2, revient sur cette incroyable affaire. Molière y apparaît en combattant de la liberté pleine et entière.

En ce lundi 4 février 1669, Louis XIV autorisait Molière à jouer publiquement sa pièce Le Tartuffe , jusqu'alors interdite de représentation. Un retournement de situation spectaculaire, synonyme de grande victoire pour l'artiste courtisan, et de désaveu pour les religieux. Dès sa création, en 1664, cette comédie satirique visant les dévots de façade fut mise à l'index par les représentants du clergé français. L'archevêque de Paris Hardouin de Péréfixe parvint même à contraindre le roi de proscrire l'oeuvre, jugée infâme.

Diabolisé, menacé du bûcher, Molière a livré pendant cinq ans un combat sans relâche contre ceux qui voulaient le museler, et a usé de tous les stratagèmes imaginables pour faire jouer sa pièce. Jusqu'à cette autorisation du 4 février, vécue par le comédien comme une délivrance. Sans attendre que l'émotion retombe, dès le lendemain, lui et sa troupe partageaient leur victoire avec le public en donnant une représentation du Tartuffe dans leu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter