L'affaire Tartuffe

L'affaire Tartuffe

De 1664 à 1669, il y a tout juste trois cent cinquante ans, Le Tartuffe de Molière était interdit de représentation publique, et son auteur, menacé d'excommunication.Une remarquable oeuvre de fiction, prévue en 2019 sur France 2, revient sur cette incroyable affaire. Molière y apparaît en combattant de la liberté pleine et entière.

En ce lundi 4 février 1669, Louis XIV autorisait Molière à jouer publiquement sa pièce Le Tartuffe , jusqu'alors interdite de représentation. Un retournement de situation spectaculaire, synonyme de grande victoire pour l'artiste courtisan, et de désaveu pour les religieux. Dès sa création, en 1664, cette comédie satirique visant les dévots de façade fut mise à l'index par les représentants du clergé français. L'archevêque de Paris Hardouin de Péréfixe parvint même à contraindre le roi de proscrire l'oeuvre, jugée infâme.

Diabolisé, menacé du bûcher, Molière a livré pendant cinq ans un combat sans relâche contre ceux qui voulaient le museler, et a usé de tous les stratagème ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque !

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter