À L'ORIGINE DES GILETS JAUNES ? LES BAGAUDES !

À L'ORIGINE DES GILETS JAUNES ? LES BAGAUDES !

Les courts-circuits historiques, même les plus improbables, sont toujours source d'enseignement. Celui signé Jean-Luc Mélenchon, notamment, qui rapprochait voilà peu la figure du médiatique Gilet jaune Éric Drouet, chauffeur routier de son état en 2018, de celle de son homonyme Jean-Baptiste Drouet, maître de poste à Sainte-Ménehould, qui reconnut puis fit arrêter Louis XVI, à Varennes, le 21 juin 1791. Un héros du peuple qui finit sous-préfet sous Napoléon ! La comparaison est baroque. Mais elle met bien en lumière la fixette historiographique mélenchonienne, qui se fait fort, depuis deux décennies, de déceler dans le plus minuscule mouvement social les prémices avérées de la révolution universelle.

Bien pratiques pour se faire mousser, ces analogies sont le plus souvent paresseuses. Sur le mouvement patatoïde des Gilets jaunes, on a ainsi entendu toute la gamme de lieux communs pour encenser ou dénigrer : les « sans-culottes », les « Jacques » des jacqueries du XIVe siècle ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter