Équitations. L'art et la manière de monter à cheval, XVIe-XXe s.

Équitations. L'art et la manière de monter à cheval, XVIe-XXe s.

Fin d'été somptueuse en Normandie avec les Jeux équestres mondiaux, qui ont consacré les liens très anciens de la région avec l'univers du cheval. Des liens qui se lisent concrètement dans la salle du rempart du château de Caen, ornée d'un décor inspiré par les illustrations du Traité d'hippiatrie et d'embouchure de Jean de Feschal, gouverneur du château au XVIe siècle. Les illustrations du manuscrit original, prêté par la Bibliothèque nationale, révèlent l'intense réflexion des écuyers sur les manières de maîtriser des montures de guerre lourdes et peu maniables, par des moyens encore violents, tels ces mors très contraignants ou ces éperons acérés, en métal doré !

Traiter en une dizaine de thèmes et avec environ 270 pièces (gravures, photographies, peintures, sculptures, harnachements, uniformes...) l'art et la manière de monter à cheval du XVIe au XXe siècle est une gageure, mais la beauté des oeuvres, leur présentation didactique et le complément ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter