ABRACADABRA !

ABRACADABRA !

Cette formule magique a ses origines dans la nuit des temps. Mais, une fois encore, les spécialistes sont divisés. Certains nous entraînent vers la philosophie ésotérique, d'autres vers la langue hébraïque, d'aucuns encore affirment qu'il s'agit d'une formule de guérison. Un manuscrit du XIIe siècle, le Liber medicinalis, prescrit comme remède à la malaria la répétition du mot sur un mode incantatoire en retirant chaque fois une lettre, ainsi que le montre un texte en forme de triangle inversé (illustr.) qui devait être porté autour du cou comme une amulette. Il est conseillé d'y ajouter un brin de lin, une pincée de corail et un soupçon de graisse de lion... Qui croire ? La vérité, décidément, est bien difficile à découvrir. Pour paraphraser Jacques Chirac, laissons donc encore courir le secret de cette « abracadabrantesque » formule.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter