Agneau de Blaye façon Conti

Agneau de Blaye façon Conti

Comment cette famille de princes du sang - qui ne furent pas de doux agneaux - a donné son nom à ce fameux plat girondin.

Si la commune de Blaye, située au bord de la Gironde, a fait de l'agneau l'une de ses spécialités, c'est toute la France qui défile dans cette recette : la Lorraine, la Gascogne, le Sud, l'Oise, la Bourgogne, Paris... Quant à l'agneau, il est associé à la famille Conti depuis Henri IV, selon la légende, mais plus sûrement depuis le XVIIIe siècle.

Une fable récente voudrait que Louise Marguerite de Lorraine, princesse de Conti, ait fait préparer ce plat pour séduire le « Vert Galant », dont elle aurait été la maîtresse. En fait, si ce dernier songea à épouser cette beauté, il ne parvint pas à la mettre dans son lit. En 1670, Molière, dans Le Bourgeois gentilhomme, évoque le « carré de mouton gourmandé de persil » - peut-être un souvenir gustatif de la protection que lui accorda vingt ans plus tôt Armand de Bourbon. Sous la Révolution, la recette figure au menu des Trois Frères marseillais, un restaurant installé sous les arcades du Palais-Royal. Deux des propriétaires ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter