ANNA COLEMAN LADD : SCULPTRICE DE VISAGES

ANNA COLEMAN LADD : SCULPTRICE DE VISAGES

Pendant la Première Guerre mondiale, une artiste américaine installée à Paris s'est employée à rendre leur dignité et un visage aux « gueules cassées », ces soldats défigurés pendant les combats.

Une héroïne. C'est ainsi que l'ont perçue les soldats français de la Grande Guerre défigurés au champ de bataille. Rien ne prédestinait pourtant l'Américaine Anna Coleman Ladd à mettre son talent d'artiste au service des blessés de guerre. Née en 1878 à Philadelphie, la jeune femme a étudié la sculpture à Rome et à Paris. En 1917, elle rejoint dans la capitale française son mari, le docteur Maynard Laid, et, comme lui, décide de venir en aide aux mutilés. Pour ces hommes dont une partie du visage a été arrachée par les balles et les éclats d'obus, le retour au foyer s'annonçait bien sombre. Condamnées à vivre la nuit pour cacher leur apparence effrayante, refusées dans les restaurants, le ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque !

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter