UN BON BOUT DE CHEMIN

UN BON BOUT DE CHEMIN

Avec « Le dernier secret », le scénariste Daniel Bardet clôt la série des Chemins de Malefosse . Commencée en 1982, avec au dessin François Dermaut, cette grande fresque historique est unanimement considérée comme l'un des modèles du genre. L'intrigue, qui se situe pendant les guerres de Religion à la fin du XVIe siècle, est sans cesse nourrie de détails réels ou réalistes : les personnages portent des tenues d'époque, parlent une langue délicieusement archaïque et évoluent parmi des monuments restitués avec soin. Dans la tradition d'Alexandre Dumas et de Michel Zévaco, il s'agissait d'entremêler la grande et la petite histoire et de faire se croiser personnages réels et imaginaires, tout en respectant globalement le cours des événements. Mais les auteurs n'ont pas choisi la facilité, puisque leurs héros principaux, Gunther et Pritz, sont deux reîtres, présentés comme brutaux, vénaux et cyniques - les mercenaires germaniques n'ont jamais eu bonne presse en France ! Mais ils s'humanisent vite en se mettant au service d'Henri de Navarre et en combattant les fanatiques qui s'opposent à lui. Pour leur ultime aventure, ils contribuent à la promulgation de l'édit de Nantes, en 1598, qui met justement fin aux guerres de Religion.

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter