HEUREUX QUI COMME ULYSSES...

HEUREUX QUI COMME ULYSSES...

Dans cette brillante étude, fruit de plusieurs années de recherches, Vincent Bernard retrace le parcours méconnu d'Ulysses Simpson Grant, lieutenant-général des armées de l'Union à la fin de la guerre de Sécession (1861-1865) et dix-huitième président de l'histoire des États-Unis (1869-1877).

Un travail d'autant plus bienvenu qu'il s'agit - étonnamment - de la première biographie en langue française consacrée au personnage. Et pourtant, au-delà de ses succès militaires et de la réputation d'ivrogne qui lui a collé à la peau, l'homme ne manque pas d'interpeller. Ne serait-ce que par sa force de caractère, qui lui aura permis de surmonter ses nombreux revers de fortune pour s'élever à la hauteur de sa tâche. Car rien, a priori, ne le prédisposait à occuper le devant de la scène politique. Avec finesse et rigueur, l'auteur nous fait revivre, au travers des croisements de sources, ses multiples vies. Celle de l'enfant timide et effacé de l'Ohio, fils d'un modeste tanneur, du fermier malhabile du Missouri, de l'employé obscur de l'Illinois. Mais aussi celle de l'élève médiocre de West Point, où il est entré par accident et contre son gré, de l'officier valeureux de la guerre du Mexique, du grand connétable des armées de l'Union, étoile du Nord et Némésis du Sud. Celle de l'amoureux transi, mal accepté par sa belle-famille esclavagiste, du mari fidèle et du père dévoué, ou de l'ami indéfectible. Enfin, celle du politicien comblé d'honneurs mais mal entouré, du financier criblé de dettes et de l'auteur agonisant engagé courageusement, pour achever la rédaction de ses Mémoires, dans une véritable course contre la mort. Aussi l'image souvent véhiculée d'une personne indolente, dépressive et alcoolique est-elle ici nuancée pour narrer, en toute simplicité, le destin d'exception d'un individu qui a toujours dû naviguer entre les sombres doutes de l'échec et les plus glorieux succès, entre la notoriété héroïque et les tréfonds de l'opprobre. La clarté de l'exposition, la précision de la démonstration et le développement du récit en font une lecture des plus agréables. À lire sans modération.

Ulysses S. Grant : l'étoile du Nord, de Vincent Bernard (Perrin, 328 p., 23 euros).

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter