BULLES IODÉES

BULLES IODÉES

Le tableau de Jean-François de Troy Le Déjeuner d'huîtres ( ci-dessus , 1735), connu de tous les gourmets, l'est encore plus des amateurs de vin de Champagne. Cette peinture de genre, qui représente un repas d'« après-chasse » où les convives festoient joyeusement, fait la part belle à cette boisson nouvellement mise au point à la fin du XVIIe siècle par le moine cellérier de l'abbaye d'Hautvillers dom Pérignon. Au centre du tableau, un personnage empoigne un flacon de forme ronde dont il vient de faire sauter le bouchon à l'aide d'une lame. Au XVIIIe, on sabrait déjà le champagne. Réservée à l'élite, la boisson effervescente aux vertus aphrodisiaques fait le bonheur des cours européennes, en France, en Angleterre et bientôt dans la Russie impériale. Dès la fin du XVIIIe, l'éclosion du champagne fait le succès de quelques familles de négociants-propriétaires : Heidsieck, Perrier-Jouët, Bollinger, Cliquot-Ponsardin, Ruinart, Pommery... L'association huître ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter