CALON DAME LE PION À LAFITE ET À LATOUR

CALON DAME LE PION À LAFITE ET À LATOUR

Le marquis de Ségur (ci-dessus), « le Prince des vignes » à la cour du Roi-Soleil, possédait un flair certain pour les bons terroirs, qui lui valut de se constituer un joli patrimoine foncier dans le Bordelais. « Je fais du vin à Lafite et à Latour, mais mon coeur est à Calon », avait-il l'habitude de dire. La phrase orne aujourd'hui le fronton du château - rebaptisé « Calon-Ségur » ; quant au coeur, il figure en bonne place sur l'étiquette, ce qui fait de ce grand cru classé le nectar préféré des amoureux à la Saint-Valentin.

S'il reprenait le chemin des vignes, à la pointe du Médoc, le marquis serait agréablement surpris de découvrir son pavillon de chasse remis au goût du jour par Alain de La Ville, architecte, et Anne Derasse, architecte d'intérieur et historienne de l'art. Mais c'est en visitant le nouveau cuvier et le chai que son ravissement serait à son comble. Conçu sous la houlette de Vincent Millet, directeur d'exploitation depuis ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter