Catalogne : un rêve de République

Catalogne : un rêve de République

Les segadors (« faucheurs ») se révoltent en 1640 contre les excès de la monarchie espagnole. Un événement clé.

Après des décennies de conflits entre les institutions catalanes et la Couronne espagnole, l'année 1640 marque une rupture. Depuis 1635, la guerre entre la France et l'Espagne a fait venir des milliers de soldats espagnols en Catalogne. La crise éclate lorsque l'hébergement de ces soldats devient insupportable aux habitants, déjà appauvris par une crise économique et agricole.

Les propriétaires prennent les armes, non pour renverser l'ordre établi, mais pour le défendre contre les excès de la soldatesque. Ils forment des compagnies armées (sometents) et attaquent les mercenaires espagnols (tercios). Fin mai 1640, à Vic et à Gérone, les quartiers populaires se soulèvent, les milices urbaines pactisent avec les paysans, qui demandent la tête des « traîtres » : riches, fonctionnaires royaux, élites municipales. Cette révolte populaire s'ajoute aux revendications des institutions, portées par les nobles et l'élite marchande.

Le t ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter