C'est la Révolution qui continue !

C'est la Révolution qui continue !

L'avant-propos en forme de confession dévoile quelques moments de l'enfance d'Emmanuel de Waresquiel, l'un des plus sérieux, des plus informés et des plus réputés spécialistes de la première moitié du XIXe siècle. Il est aussi un éloge appuyé de cette période longtemps méprisée, qui sortit de l'ombre en même temps qu'était redécouvert le néogothique, cette forme d'art si particulière, jouant avec l'éclectisme pour renouer avec un passé idéalisé - à tort dédaignée, comme si architectes et artistes ne s'adonnaient qu'à du plagiat. Au fil de ses travaux s'est imposée à Waresquiel l'intuition qu'il avait « affaire à une période unique du point de vue de l'agencement des temps, entre le passé, le présent et le futur ». Il en résulte un ouvrage original.

L'exploit de ce livre est double. Il est d'abord de rappeler l'évidence trop souvent occultée : la Restauration restaure moins l'Ancien Régime qu'elle ne poursuit la Révolution - ce que nie le nom donné à la pério ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter