CHÂTEAU FRONTENAC :L'HÔTEL DE TOUS LES SUPERLATIFS

CHÂTEAU FRONTENAC :L'HÔTEL DE TOUS LES SUPERLATIFS

À LA FIN DU XIXE SIÈCLE, LA COMPAGNIE FERROVIAIRE CANADIAN PACIFIC VOIT GRAND. ELLE FAIT ÉLEVER CE SOMPTUEUX BÂTIMENT, SYMBOLE D'UNE MODE, CELLE DES HÔTELS DE STYLE « CHÂTEAU », QUI BAT ALORS SON PLEIN.

C'est une silhouette massive qui domine la ville de tout son poids. Où qu'on soit à Québec, il est impossible de ne pas le voir. Représenté sur des pièces de monnaie et sur des timbres, le château Frontenac est la tour Eiffel du Québec. On apprend toujours avec étonnement qu'il ne s'agit pas d'un bâtiment officiel mais d'un simple hôtel de tourisme. Enfin, simple hôtel, entendons-nous : le château Frontenac est un des derniers hôtels à témoigner du faste des palaces de la Belle Époque.

L'histoire du « Château », comme l'appellent les Canadiens, est indissociable de celle de la compagnie ferroviaire qui a lancé sa construction : la Canadian Pacific Railway. En 1867, les colonies britanniques de l'Ontario (anc. Haut-Canada), du Québec (anc. Bas-Canada) du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse s'unissent pour former un pays sous la tutelle de la Couronne britannique. Mais ce dominion ne comprend que ces quatre provinces, situées dans l'Est. Le défi est le ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter