DE PARIS À TÉHÉRAN, LA RÉVOLUTION ISLAMIQUE EN MARCHE

DE PARIS À TÉHÉRAN, LA RÉVOLUTION ISLAMIQUE EN MARCHE

Il y a quarante ans, l'ayatollah Khomeyni proclamait la République islamique d'Iran. Des premiers soulèvements populaires réclamant la destitution du chah au retour triomphal du leader chiite, son principal opposant, le photographe Michel Setboun a documenté les grandes étapes de cette révolution.

Attendu commele messie Le 2 février 1979, Ruhollah Khomeyni, entouré de sa garde rapprochée, salue la foule depuis la fenêtre de l'école Al-Alawi, où il réside depuis son retour, la veille, à Téhéran. Le religieux a été contraint à l'exil en 1964 après avoir mené la révolte contre les réformes du chah, notamment l'introduction du droit de vote des femmes.

En ce début 1979, le destin de deux hommes se croise à Téhéran. Le 1er février, tandis que Mohammad Reza Pahlavi, dernier roi d'Iran, a été contraint de quitter son pays (le 16 janvier), Ruhollah Moussavi Khomeyni, chef de l'opposition en exil, foule le sol iranien pour la première fois depuis quinze ans. Son arrivée dans la capitale marque l'aboutissement de la révolte populaire qui s'élève depuis plusieurs mois, à travers le pays, contre la monarchie autoritaire du chah. Dans l'avion qui le ramène de France, où il avait trouvé refuge quelques mois auparavant, l'ayatollah, alors âgé de 77 ans, a co ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Les Gilets jaunes, Marat et Finkielkraut

Alain Finkielkraut, suite à son agression antisémite, fait référence à la Terreur et à Marat. Le point avec l'historien de la révolution, Olivier Coquard.

► Gilets jaunes. De la Bastille à l'Élysée

Pour Emmanuel de Waesquiel, les Gilets jaunes ne sont que les très lointains descendants du peuple parisien de juillet 1789.

►Gilets jaunes. La liberté de manifester au coeur du débat

La Constitution traite du droit de manfiester de manière indirecte

► Gilets jaunes. Histoire du maintien de l'ordre à la française

L'historien et grand reporter Matthieu Frachon retrace l'évolution des techniques de maintien de l'ordre public

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter