DES FRAGMENTS DE VIE PARMI LES ENSEVELIS

DES FRAGMENTS DE VIE PARMI LES ENSEVELIS

Cent ans après l'armistice, des restes de corps retrouvent une sépulture - et une famille.

Chaque année, des dizaines de corps sont retrouvés sur la zone du front. Pour leur redonner un nom et avertir leurs descendants, un travail de détective est mené. Grâce à des associations de passionnés, aux réseaux sociaux et aux généalogistes, le moindre indice est exploité. Ici, ce sont des boutons qui permettent d'identifier le régiment puis le nom de quatre soldats belges, inhumés le 1er juillet 2018. Ailleurs, c'est une cuillère gravée au nom de l'Écossais John Morrisson (ci-contre) qui donne l'occasion à ses petits-neveux de se rassembler sur sa sépulture en août 2016.

Sur la butte de Vauquois, au cours de travaux menés par l'Association des amis de Vauquois, 35 c ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter