DES FRAGMENTS DE VIE PARMI LES ENSEVELIS

DES FRAGMENTS DE VIE PARMI LES ENSEVELIS

Cent ans après l'armistice, des restes de corps retrouvent une sépulture - et une famille.

Chaque année, des dizaines de corps sont retrouvés sur la zone du front. Pour leur redonner un nom et avertir leurs descendants, un travail de détective est mené. Grâce à des associations de passionnés, aux réseaux sociaux et aux généalogistes, le moindre indice est exploité. Ici, ce sont des boutons qui permettent d'identifier le régiment puis le nom de quatre soldats belges, inhumés le 1er juillet 2018. Ailleurs, c'est une cuillère gravée au nom de l'Écossais John Morrisson (ci-contre) qui donne l'occasion à ses petits-neveux de se rassembler sur sa sépulture en août 2016.

Sur la butte de Vauquois, au cours de travaux menés par l'Association des amis de Vauquois, 35 corps d'Allemands sont exhumés. Seuls trois d'entre eux sont identifiés, dont l'un grâce à une montre de gousset gravée au nom de Xaver Hermanuz. Le 13 novembre 2009, deux neveux et deux petits-neveux ont fait le déplacement pour ses obsèques officielles. Les descendants sont généralement assaillis p ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter