Des hommes et des bêtes

Des hommes et des bêtes

Dans la boue des tranchées et le chaos des combats, les soldats n'ont parfois pas eu d'autre réconfort que l'affection de leur mascotte. Chevaux, chiens, renards, pigeons... ont partagé le quotidien des poilus. D'autres, moins appréciés, sont aussi de la partie, comme les rats et les moustiques. Les voici mis en scène dans dix nouvelles animalières, se déroulant entre 1914 et 1918. Dès 14 ans.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter