DES INSTITUTIONS EN ORDRE...DE BATAILLE

DES INSTITUTIONS EN ORDRE...DE BATAILLE

Les citoyens - appelés « semblables » - disposent d'un système politique solide, fondé sur la morale et la réputation : ses piliers - un conseil, une assemblée, des magistrats et deux rois - assurent la bonne marche de la cité et de ses moeurs.

a politique spartiate ? Complexe ! Puisqu'elle associe une dyarchie (deux rois), cinq magistrats (éphores), un conseil des Anciens et une assemblée. Rien de moins ! Aristote y voit une forme de Constitution mixte, un équilibre harmonieux entre monarchie, oligarchie et démocratie. D'autres y voient seulement une oligarchie du fait de la domination d'un petit nombre de Spartiates de plein droit, les « semblables », sur une majorité de Grecs dépendants, comme les périèques (citoyens libres, mais aux droits réduits) et les hilotes (esclaves). Les auteurs anciens attribuent à Lycurgue (lire le Gros plan, p. 19) la paternité de l'organisation politique de la cité.

Sparte est dirigée par deux rois, au moins depuis le VIIe siècle av. J.-C. Censés être issus de jumeaux descendants d'Héraclès - qui auraient conquis le Péloponnèse -, ils appartiennent à deux dynasties distinctes : les Agiades et les Eurypontides. Dans chaque famille, la succession est héréditaire. Les deux lign ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter