Des sanctuaires urbains

Des sanctuaires urbains

Le sanctuaire d'Isis, l'un des plus importants lieux de culte de la cité, a fait récemment l'objet d'une campagne archéologique qui a révélé les traces significatives de modifications architecturales anciennes. En particulier, sur le côté sud du portique entourant le temple a été identifiée une exèdre curviligne rasée et remplacée, au cours des restructurations consécutives au tremblement de terre de 63, par une niche carrée. Cette modification dans l'espace sacré s'accompagna d'une cérémonie rituelle autour d'un foyer où avaient été offerts à la divinité divers mets à base de volailles et de fruits, aussi bien secs que frais : on reconnaît en particulier des oeufs, de la chair de pigeon, de tourterelle, plusieurs coquelets domestiques et une oie sauvage. Ces viandes étaient accompagnées de figues, réduites, dans un cas, à l'état d'une sorte de confiture, de noix et de pignons. Comme combustible, on employait des pommes de pin, qui contribuaient à renforcer le parfu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter