ENTRETIEN / « Gommé de l'Histoire... en vain ! »

ENTRETIEN / « Gommé de l'Histoire... en vain ! »

H. - La renaissance de Toutânkhamon tient-elle du miracle ?

D. F. - La tombe, restée quasi inviolée jusqu'à sa découverte, a permis aux archéologues de mettre au jour un trésor du Nouvel Empire presque intégral. Cette tombe discrète n'était certainement pas prévue pour y enterrer un roi. Toutânkhamon a été inhumé là parce que personne, sans doute, ne s'attendait à ce qu'il disparaisse si tôt. Ce roi, « entaché » d'atonisme (voir chronologie p. 34-35), était le représentant d'une période « hérétique ». Un paradoxe, car c'est sous son règne que le culte d'Amon a pourtant été rétabli ! Mais personne ne peut assurer que ce fut sa décision - et c'est parce qu'on le considérait comme hérétique que son nom a été effacé des listes officielles. Mais, contre toute attente, la découverte de sa tombe et de son trésor intact lui a permis de devenir l'un des souverains les plus célèbres de toute l'histoire de l'humanité !

Quels r ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter