ENTRETIEN AVEC JEAN-PIERRE GUÉNO :« La mémoire est la part humaine de l'Histoire »

ENTRETIEN AVEC JEAN-PIERRE GUÉNO :« La mémoire est la part humaine de l'Histoire »

L'écrivain évoque pour « Historia » la nécessité de continuer à entretenir cette mémoire dont les familles constituent le premier rouage de transmission. Et nous livre un texte inédit adressé à son grand-père.

Dans l'immédiat après-guerre, n'est-ce pas le silence et l'indicible qui l'emportent le plus souvent sur la volonté de témoigner ?

Un traumatisme est toujours suivi d'une période de silence. Survient aussi le temps du doute et de la révolte. Pour certains survivants, ce sentiment est si insupportable qu'ils préfèrent mettre fin à leurs jours. Ceux qui finissent par sortir du mutisme le font sous la pression de leurs enfants et petits-enfants, lesquels ressentent le besoin de savoir, parfois longtemps après les faits. Ma grand-mère avait épousé un Breton qui a fait toute la Grande Guerre. Sa vie est un roman : mousse terre-neuva à 15 ans, incorpor ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter