Entretien avec KEN FOLLETT

Entretien avec KEN FOLLETT

Avec Les Piliers de la terre et Un monde sans fin, le romancier britannique a signé ses plus grands succès. Une Colonne de feu, parue le 14 septembre, revisite une Europe déchirée par la rivalité entre Marie et sa cousine Élisabeth...

HISTORIA - Une colonne de feu, votre nouveau livre, traverse tout le XVIe siècle et retrace le destin de Marie Stuart, la reine maudite, et d'Élisabeth Tudor, la reine vierge. Leurs réputations sont-elles justifiées ?

KEN FOLLETT - Je n'avais aucun a priori en commençant à travailler. J'avais vu et aimé la pièce Marie Stuart de Schiller (1800). Je me suis documenté sur la reine d'Écosse. J'ai lu des biographies, étudié ses portraits et découvert une femme séduisante et têtue, issue d'une famille sans scrupule, les puissants ducs de Guise. Une monarque qui a peu régné - un an et demi en France et six ans en Écosse - mais qui a persévéré, toute sa vie, à faire de mauvais choix. Je ne pense pas qu'elle fût maudite ni même malchanceuse. Je crains plutôt qu'elle ne fût stupide ! Quant à Élisabeth Ire, il est probable qu'elle n'était pas vierge, mais elle a imposé cette image tout au long de son règne. Sur tous les tableaux la met ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter