Ce que Hitler doit à l'Amérique

Ce que Hitler doit à l'Amérique

Le régime nazi a-t-il puisé certains ferments outre-Atlantique ? C'est la thèse provocante développée par James Q. Whitman, professeur de droit comparé à Yale. L'auteur veut montrer comment les lois raciales américaines ont servi de socle à l'idéologie du IIIe Reich. Ainsi de l' Immigration Act (1924), qui subordonne « l'entrée dans le pays à des critères "d'origine nationale" qui étaient en réalité raciaux », note l'auteur. Ou de la politique ségrégationniste du XIXe siècle, qui sous-tend « le modèle américain d'Hitler ».

Le Modèle américain d'Hitler, de J. Q. Whitman (Armand Colin, 284 p., 22,90 euros).

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter