LUEUR DANS LE SOURIRE DE MONA LISA

LUEUR DANS LE SOURIRE DE MONA LISA

Ah, le mystère de l'identité de la Joconde !... Et si l'on tenait enfin une piste ?

Mais qui se dissimule derrière le sourire de la Joconde ? L'épouse du marchand florentin Francesco Giocando, comme le veut la doxa ? Gian Giacomo Caprotti, dit Salai, élève proche et, dit-on, amant de Leonard ? Ou - observez bien les yeux plissés de la dame - ne s'agirait-il pas plutôt d'une esclave d'Extrême-Orient ? Voire de la mère de Léonard, recouverte - il faut vraiment fixer la toile - d'une légère mantille noire ?

Toutes ces hypothèses circulent depuis des lustres. Il y en a une autre, selon Alberto Angela, plus troublante... Dans son nouveau livre-enquête, ce formidable documentariste italien, qui a reçu le Prix étranger Historia 2018, nous prend par la main pour revisiter cette énigme. Lui qui, chaque mois, ressuscite le patrimoine transalpin en prime time sur la Rai et a déjà relaté dans ses livres l'Empire romain, en suivant un sesterce de main en main ( Empire ), et Pompéi ( Les Trois Jours de Pompéi ).

Le procédé est le même. Tout est objet d'investigation et de vérification pour Angela. Les vêtements de l'époque, les pigments utilisés, les relations politiques de Léonard à Milan, Florence, Rome ou Mantoue. Alberto a même fait appel à la police scientifique pour travailler sur le seul autoportrait de Léonard que l'on possède. Un Léonard déjà très âgé. Or, en le « rajeunissant » par des procédés numériques, se dévoile un visage très ressemblant à celui d'un dessin que l'on suspectait, sans preuve, de représenter le peintre ! Pour la nouvelle identité possible de Mona Lisa, on ne vous dira rien. Lisez le livre ! Vous ne devriez pas être déçu ! Il y a du Borgia dans l'air...

Le Regard de la Joconde d'Alberto Angela (Payot, 360 p., 23,50 euros).

En kiosque

En kiosque

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Les Gilets jaunes, Marat et Finkielkraut

Alain Finkielkraut, suite à son agression antisémite, fait référence à la Terreur et à Marat. Le point avec l'historien de la révolution, Olivier Coquard.

► Gilets jaunes. De la Bastille à l'Élysée

Pour Emmanuel de Waesquiel, les Gilets jaunes ne sont que les très lointains descendants du peuple parisien de juillet 1789.

►Gilets jaunes. La liberté de manifester au coeur du débat

La Constitution traite du droit de manfiester de manière indirecte

► Gilets jaunes. Histoire du maintien de l'ordre à la française

L'historien et grand reporter Matthieu Frachon retrace l'évolution des techniques de maintien de l'ordre public

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter