Sagas et magma islandais

Sagas et magma islandais

L'ouvrage du spécialiste de l'Islande Michel Sallé et de l'historienne de l'art Æsa Sigurjónsdóttir ouvre des horizons insoupçonnés sur l'une des nations les plus singulières d'Europe. Deux fois plus grande que l'Irlande, la « terre de glace » est, depuis le IXe siècle, période à laquelle des Norvégiens s'y implantent, ouverte sur l'extérieur. Dotés dès 930 d'un parlement, l'Althing, d'une langue écrite, l'islandais, dans laquelle sont immortalisées les sagas, chefs-d'oeuvre de la littérature médiévale, unis par un fort sentiment d'appartenance à une communauté, les Islandais, longtemps dominés par la Norvège, puis le Danemark, n'ont pas connu une histoire de tout repos. De la colonisation à ses négociations avec l'UE, voici la destinée d'un peuple aussi ingénieux que déterminé, indépendant depuis seulement un siècle, et dont l'économie florissante fait aujourd'hui bien des envieux.

Histoire de l'Islande, de Michel Sallé et Æsa Sigurjónsdóttir (Tallandier, coll. « Histoire de », 272 p., 20,50 euros).

À ne pas manquer !

En kiosque

En kiosque

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter