Filmer la guerre. Les Soviétiques face à la Shoah

Filmer la guerre. Les Soviétiques face à la Shoah

Au fur et à mesure qu'ils libéraient les territoires occupés, les Soviétiques ont filmé l'horreur nazie. Plus de 250 opérateurs furent recrutés à cette fin. Des milliers d'heures de tournage prouvent les exécutions de masse, le gazage dans des camions, les expérimentations... Des preuves accablantes pour les juges de Nuremberg. Mais la spécificité de la Shoah, la judéité de la majorité des victimes - 34 000 en deux jours à Babi Yar ! -, a été gommée, dans les films comme dans les témoignages recueillis par la commission d'enquête mise en place dès 1943. Plus de 70 extraits de films sont ici présentés et commentés, assortis de matériel photographique de l'époque et de documents sur les camps polonais, la découverte des charniers, mais aussi sur le travail des cinéastes et la portée documentaire et idéologique de leurs oeuvres.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter