GAUGAMÈLES : LE TRIOMPHE D'ALEXANDRE 1er OCTOBRE 331 av. J.-C. - IRAK*

GAUGAMÈLES : LE TRIOMPHE D'ALEXANDRE 1er OCTOBRE 331 av. J.-C. - IRAK*

Sur cette morne plaine, Darius perd son armée, sa réputation et son royaume. Pourtant, il pensait avoir tout préparé, soupesé, analysé. C'était compter sans la ruse du Macédonien.

Lorsque le soleil se lève, le 1er octobre 331 av. J.-C., sur la plaine de Gaugamèles, située à l'est de l'actuelle ville de Mossoul, en Iraq, tout semble déjà joué. Darius a médité ses deux échecs précédents, au Granique (334 av. J.-C.) et à Issos (333 av. J.-C.), et il n'entend plus se faire surprendre par Alexandre, car l'enjeu de cette bataille n'est plus un territoire, mais l'Asie tout entière. Aussi la prépare-t-il minutieusement.

Arrivé le premier sur la plaine qu'il a choisie pour le combat - un lieu ouvert où abondent cultures et pâturages -, il fait planter des piques dans le sol, pour blesser les chevaux ennemis, et égaliser le terrain, de manière à permettre à ses 200 chars scythes, récemment fabriqués, de s'y déployer sans difficulté. Ce sont des machines terrifiantes, équipées de lames tranchantes sur le timon, le châssis et sur l'essieu des roues. Il aménage pour eux trois grands axes d'attaque, qui ouvriront une route sanglante dans les rangs compacts des phal ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter