COUP D'ÉCLAT À KOUFRA

COUP D'ÉCLAT À KOUFRA

Voici enfin les Compagnons de la Libération célébrés par la BD. Et, au premier rang de ces 1 038 héros, le (futur) maréchal Leclerc...

Tout commence en décembre 1940 à Fort-Lamy, un avant-poste de l'Empire au Tchad, quand un certain Leclerc se présente avec la ferme intention de renvoyer les troupes françaises au feu. Il a l'idée d'un coup de main sur l'oasis de Koufra, tenue par les Italiens...

Avec 400 hommes mal équipés et quelques véhicules hors d'âge, Leclerc se lance ainsi à travers le Sahara, puis entreprend de faire le siège du fort italien, dont la garnison est trois fois supérieure à ses propres troupes. Mais Leclerc ruse et finit par affoler les officiers ennemis, qui préfèrent se rendre sans combattre, le 1er mars 1941. C'est alors qu'il prononce le fameux serment : « Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront sur la cathédrale de Strasbourg. » Tactiquement insignifiante, la bataille de Koufra montre que la France libre a désormais repris part à la guerre, ce qui explique son énorme retentissement politique.

Dans cette nouvelle ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter