ISABELLE-CLAIRE-EUGÉNIE D'AUTRICHE. LA PLUS FLAMANDE DES HABSBOURG

ISABELLE-CLAIRE-EUGÉNIE D'AUTRICHE. LA PLUS FLAMANDE DES HABSBOURG

Avec son mari, l'archiduc Albert, elle tente de mettre fin aux troubles confessionnels qui agitent les Pays-Bas espagnols d'une manière inédite : en privilégiant le dialogue et les arts...

arement une princesse incarna autant le destin croisé de l'Europe et de la monarchie espagnole qu'Isabelle-Claire-Eugénie d'Autriche. Née le 12 août 1566, elle est fille de Philippe II et petite-fille d'un roi de France par sa mère, Élisabeth de Valois. Elle contribuera à la pacification et à un âge d'or des Pays-Bas espagnols - la Belgique et les Pays-Bas actuels -, en régnant avec son mari, l'archiduc Albert. Le couple, emblématique de la culture de l'Europe renaissante, séduira ses sujets flamands en faisant rayonner une cour splendide depuis Bruxelles.

Isabelle-Claire-Eugénie apparaît ainsi comme celle qui se joue de toutes les oppositions. Pieuse catholique, elle est respectée de ses sujets, y compris des protestants, qui souhaitent leur indépendance. Princesse dont le destin se confond avec les impératifs politiques de la maison d'Autriche, femme sans jamais connaître les bonheurs d'une maternité accomplie, elle ne cesse d'être une référence ou un modèle pour les reines ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter