L'éden de William Penn

L'éden de William Penn

STENTON. Dès sa fondation, en 1682, Philadelphie attire de nombreux colons allemands, qui se regroupent dans le bourg de Germantown, créé en 1691. C'est dans cette enclave bucolique et champêtre que James Logan, bras droit de William Penn, élève dans les années 1730 cette belle bâtisse géorgienne.

MOUNT PLEASANT. La colline de Fairmount, dans l'ouest de Philadelphie, est le poumon vert de la ville. Bordée par le fleuve Schuylkill, elle voit fleurir au XVIIIe siècle d'élégantes villas de notables, telle cette demeure qui sera rachetée en 1779, en pleine guerre de l'Indépendance, par Benedict Arnold, général de l'armée continentale passé à l'ennemi britannique.

CLIVEDEN. L'essor de la colonie au XVIIIe siècle est marqué par de récurrentes épidémies de fièvre jaune. C'est pour échapper à l'une d'elles que le juriste Benjamin Chew fait construire à Germantown, dans les années 1760, cette vaste demeure entourée de verdure. D'âpres c ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter