La « déjudaïsation » des entreprises

La « déjudaïsation » des entreprises

« Les Juifs formant, grâce à leurs inventions et leur système, un "supercapitalisme" et un "supergouvernement", ils sont logiquement responsables [des maux] de l'économie, qu'il serait donc erroné d'attribuer à de prétendues lois économiques, celles-ci ne pouvant agir librement. C'est une leçon que Hitler retient à la lettre dans Mein Kampf (I, 10). Ne jamais voir une crise économique comme telle, mais comme une crise "politique, raciale et morale" », écrit Jean-Louis Vullierme.

Dans Mein Kampf, Hitler martèle l'affirmation selon laquelle les Aryens représentent « la race dépositaire du développement de la civilisation humaine ». Et quand les Aryens s'avilissent « par le mélange des races », alors s'écroulent les « civilisations et empires ». Pour lui, la défaite de 1918 vérifie ce principe. Le « peuple allemand » a été « contaminé » par les Juifs. La solution ? Restaurer l'hégémonie « aryenne », en anéantissant les « toxines manifestement n ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter