LA CITÉ DES PAS PERDUS

LA CITÉ DES PAS PERDUS

À quoi ressemblait la vie dans la ville campanienne ? Pour en avoir un aperçu, flânons à pied le long de l'avenue principale, au milieu des badauds, des commerçants et des enfants joueurs.

Pour débuter notre balade, empruntons la via dell'Abbondanza, le principal axe de circulation de Pompéi, qui traverse la ville d'ouest en est, de la porte Marine à la porte de Sarno. Cette voie reflète la richesse et la diversité de cette cité où les lieux de la vie publique sont intégrés dans un réseau de maisons et de boutiques. Elle n'est pas large (mais mesure 8,50 mètres par endroits), et son pavement, constitué de blocs de calcaire polygonaux, joints avec précision, témoigne de l'excellence des techniques romaines. En travers de la chaussée, de grosses pierres, disposées à intervalles réguliers, permettent aux piétons de traverser la rue sans se salir les pieds. Le pavement est également creusé de profonds sillons laissés par les roues des chars.

À l'entrée de la via, longeons le forum. C'est le coeur officiel de la cité, le centre de ses activités politiques (campagnes électorales), religieuses (cérémonies sacrées) et commerçantes. Longue de 142 mètre ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter