La conversion d'un grand du royaume

La conversion d'un grand du royaume

L'HISTOIRE

Le dossier protestant est une préoccupation majeure du jeune roi Louis XIII. Il mène ainsi avec son connétable et principal conseiller, le duc de Luynes, une intense campagne militaire contre les rebelles huguenots à partir de 1621. À la suite du rétablissement du libre exercice du culte catholique en Béarn en 1617 et de la venue de l'armée royale en 1620 pour faire exécuter la décision de Louis XIII, les réformés tiennent une assemblée à La Rochelle en décembre 1620. La résistance s'organise, avec un financement et une armée, et porte à sa tête le duc Henri II de Rohan. Au sein de cette vaste rébellion, certaines provinces traditionnellement acquises au protestantisme font défection, tel le Dauphiné, dont le gouverneur n'est autre que François de Bonne, duc de Lesdiguières et pair de France (1543-1626). L'armée royale lance alors une expédition de grande envergure. En 1621, elle s'empare de Saumur puis de Saint- ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter