La grotte de la Marche

La grotte de la Marche

Ce site a livré un véritable trésor archéologique : pas moins de 3 000 plaquettes gravées de figures animales et humaines. Réalisées il y a quinze mille ans, elles sont d'un modernisme étonnant.

DE FACÉTIEUSES CARICATURES

Assis en tailleur, sa main droite - prolongée par le fin burin de silex - en arrêt au-dessus de la plaquette de calcaire fermement maintenue de la main gauche, le jeune homme hésite encore : comment réussir le portrait qu'il veut réaliser ? Comment restituer, sur le petit morceau de pierre à la surface lisse, toute la gravité, l'austérité, mais aussi la bonhomie du visage du chef du clan ? Il ne s'agit pas de rater son coup et de passer pour un artiste irrévérencieux...

Le graveur se décide. Avec douceur mais autorité, le burin attaque la pierre, faisant naître, sur la surface réduite, la figure du noble vieillard : son front dégarni, les rides, celles qui rayonnent depuis la racine du nez comme celles qui entourent la bouche, les lèvres fines exprimant une légère ironie, sans oublier la barbe du patriarche... L'artiste éloigne la plaquette de son visage pour contempler l'oeuvre avec un peu de recul, à la l ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter