LA GUERRE ÉCLAIR DES SIX-JOURS 5 JUIN 1967 - PROCHE-ORIENT

LA GUERRE ÉCLAIR DES SIX-JOURS 5 JUIN 1967 - PROCHE-ORIENT

En deux temps, trois mouvements : l'aviation israélienne pilonne les appareils arabes cloués au sol. Ouvrant la voie aux divisions blindées, qui s'élancent à la conquête du Sinaï, de Gaza, de la Cisjordanie et du Golan... Une manoeuvre implacable.

Le 5 juin 1967, à 7 heures du matin, le lieutenant Giora Rom, sanglé dans l'étroit cockpit de son Mirage III, pousse la manette des gaz et décolle de la base de Tel Nof, près de Tel-Aviv, accompagné de ses trois ailiers. Direction l'Égypte, en silence radio total. Le soleil est déjà haut sur l'horizon. Le jeune pilote de 22 ans du 119e escadron des Chauve-souris vole au ras des flots, puis du désert, pour échapper aux radars adverses. Jouer à saute-mouton avec les bancs de brume matinale n'est pas aisé avec son chasseur alourdi de deux réservoirs supplémentaires et de deux bombes de 500 kilos. Cent-quatre-vingt-dix autres avions foncent vers 16 aérodromes militaires égyptiens...

Depuis le début des années 1960, les stratèges israéliens préparent méticuleusement l'offensive aérienne baptisée « Moked » (littéralement : « mise au point »), qui vise à neutraliser les aviations arabes. Son principe est simple : détruire préventivement au sol le maximum d'avions ennemis avant qu'il ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter