La guerre au soleil

La guerre au soleil

Joël Schmidt affirme que Marseille n'est pas une ville française, mais la capitale d'un continent qui s'appellerait Méditerranée. C'est de cette Marseille-là que nous parle ici Paula Jacques, y ajoutant un contexte précis : celui d'une cité envahie par les troupes nazies. On connaît la merveilleuse conteuse qu'est Paula Jacques. On la retrouve tout entière dans son héroïne, femme libre et sensuelle, dont c'est un euphémisme de dire qu'elle aime la vie. Un hymne à la cité phocéenne et à la femme.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter