La jeune fille et un million de morts

La jeune fille et un million de morts

Voici l'histoire d'une jeune fille jetée sur les routes d'une Irlande en proie à la Grande Famine de 1845. Un fléau qui entraînera la mort d'un million de personnes. Pour raconter cette catastrophe, Paul Lynch utilise à merveille un style d'une pureté qui n'a d'égal que la violence des faits qu'il raconte. De Donegal, au nord, à Limerick, à l'ouest, nous suivons Grace dans son chemin de croix. Ce livre incandescent correspond en tout point au sens que le critique allemand Gotthold E. Lessing donne à ce qu'il appelle le « drame historique » : celui d'une réalité « fournissant, sous une forme pure, au dramaturge la tragédie qu'il recherche ». Une pure merveille !

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter