LA LIGUE DU PÉLOPONNÈSE

LA LIGUE DU PÉLOPONNÈSE

Ce n'est que tardivement qu'on a dénommé « ligue du Péloponnèse » la « symmachie » (traité d'alliance militaire) qui a confédéré les États et les villes du Péloponnèse à partir du VIe siècle av. J.-C. À ce moment, Sparte, la cité la plus puissante de la péninsule, fédère progressivement les puissances individuelles. Les premières villes rejoignant la symmachie sont Tégée et Corinthe, suivies ensuite par les cités de l'Argolide, puis Mégare et Égine. Au Ve siècle av. J.-C., la ligue lacédémonienne réunit la majeure partie du territoire péloponnésien. Les États gardent leur autonomie, mais doivent fournir à Sparte des contingents militaires et laissent à la cité des Lacédémoniens la ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque !

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter