La poche de falaise

La poche de falaise

Conséquence de l'échec de la contre-offensive de Mortain, l'ennemi se retrouve vite encerclé par les Alliés : Américains et Français au sud, Britanniques à l'ouest, Canadiens et Polonais au nord. Entre Argentan et Trun, le piège se referme sur les Allemands, condamnés à la retraite.

L'échec de la contre- attaque allemande sur Mortain crée une poche autour de la ville de Falaise, dont les bords sont distants de 34 km d'est en ouest. Le 12 août, deux groupes d'armées alliés progressent vers la poche, l'un par le nord Ire armée canadienne au nord de Falaise ; IIe armée britannique au nord-est de Vire, l'autre par le sud Ire armée US en direction de Mortain et IIIe armée US au sud d'Argentan. Leur objectif est d'encercler les Allemands et de faire s'effondrer d'un coup toute la résistance ennemie en Normandie, en capturant l'état-major de la VIIe armée allemande et en anéantissant par la même occasion neuf des onze divisions de Panzer à l'ouest. Comme le dit le général US Bradley, ce plan ambitieux représente « une occasion unique d'encercler l'armée allemande, une occasion telle qu'il ne s'en présente qu'une fois par siècle ». Les Alliés disposent d'une totale maîtrise de l'air, ce qui exclut tout déplacement diurne des Allemands, qui risqueraient des pertes massi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Gilets jaunes - Ce que dit l'Histoire

► Les Gilets jaunes, Marat et Finkielkraut

Alain Finkielkraut, suite à son agression antisémite, fait référence à la Terreur et à Marat. Le point avec l'historien de la révolution, Olivier Coquard.

► Gilets jaunes. De la Bastille à l'Élysée

Pour Emmanuel de Waesquiel, les Gilets jaunes ne sont que les très lointains descendants du peuple parisien de juillet 1789.

►Gilets jaunes. La liberté de manifester au coeur du débat

La Constitution traite du droit de manfiester de manière indirecte

► Gilets jaunes. Histoire du maintien de l'ordre à la française

L'historien et grand reporter Matthieu Frachon retrace l'évolution des techniques de maintien de l'ordre public

► Avant le grand débat. Les cahiers de doléances remontent au Moyen Âge

Le principe des consultations publiques, avec la volonté de maintenir la paix sociale, date du Moyen Âge.

► À l'origine des gilets jaunes. Les bagaudes

Selon Guillaume Malaurie, ce mouvement rappelle les révoltes des "bagaudes" à l'époque du déclin de l’Empire romain d’Occident.

Cahiers de doléances, les risques d'un référendum sans question

Les cahiers de doléances sont souvent confisqués par une minorité citadine

► Cahiers de doléances. Comment sont nés les maires ?

Les explications de Jean Tulard

► Les Gilets jaunes et la fin de la République romaine

une analyse exclusive de l'historien belge David Engels

► Avant les Gilets jaunes. Quand la rage populaire faisait l'Histoire

avec Guillaume Malaurie, Eric Pincas, Olivier Coquard, Pierre Schoeller

► « C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution »

Olivier Coquard et le Duc de La Rochefoucauld-Liancourt


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter