LA RÉVOLUTION DU VIVANT

LA RÉVOLUTION DU VIVANT

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, des scientifiques mettent leurs connaissances au service d'une médecine humaniste.

Le rôle des juifs dans le développement de la science au XXe siècle n'est plus à démontrer. Il est pourtant un domaine dans lequel le lien si évident avec le judaïsme est rarement évoqué. Il concerne ce qu'on pourrait appeler la « révolution de la vie », qui a vu le jour au début des années 1950 et dans laquelle de grandes figures que l'on peut rattacher au judaïsme français, judaïsme pris en un sens culturel, ont joué un rôle majeur.

Ce combat fut aussi un engagement politique : la lutte contre les totalitarismes et pour la démocratie. Ce lien de la transformation de la vie au judaïsme s'explique par la Seconde Guerre mondiale, chez ceux qui en eurent une expérience directe, et, pour la génération suivante, par le lien entre humanisme républicain et éthique du judaïsme. Qu'à l'homme revienne désormais la gestion de la vie là où les institutions avaient failli, c'est la leçon que tirent de la guerre un certain nombre de médecins et savants juifs qui se sont engagés tout jeun ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

À ne pas manquer !

En kiosque

En kiosque

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter