L'ART OU DES CARESSES, huile sur toile 1896, 50,5 x 150 cm, Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique.

L'ART OU DES CARESSES, huile sur toile 1896, 50,5 x 150 cm, Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique.

La « maison-atelier » de l'artiste est remplie d'objets et de références ésotériques et antiques. Mais elle est aussi hantée par le modèle favori du peintre, sa soeur, Marguerite, qui prête ici ses traits au mystérieux Sphinx.

Le tableau le plus célèbre de Fernand Khnopff Exposé au premier Salon de la Sécession viennoise en 1898, L'Art (ou Des caresses) est l'oeuvre la plus célèbre et la plus emblématique de Khnopff. Son double titre énigmatique traduit, sans doute, l'hésitation même du peintre à lui assigner un sens précis - ou bien sa volonté de la laisser ouverte à toutes les interprétations.

Inspiration mythologique L'oeuvre est inspirée par le mythe d'Œdipe - le fils de Laïos et de Jocaste, respectivement roi et reine de Thèbes -, à qui l'oracle a prédit qu'il tuerait son père et épouserait sa mère, après avoir traversé de nombreuses épreuves. Khnopff représente ici la rencontre d'Œdipe et du Sphinx. Ce dernier, pour le laisser pénétrer dans Thèbes, va lui poser l'énigme suivante : « Quel est l'animal qui le matin marche sur quatre pieds, à midi sur deux et le soir sur trois ? » Œdipe répond qu'il s'agit de l'homme. L'énigme étant résolue, le Sphin ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter