Lascaux à Paris

Lascaux à Paris

Il s'agit bien d'une exposition, et non, comme on eût pu en rêver, du fac-similé de la grotte de Lascaux. Le « maître de Lascaux » considéré comme un grand peintre entouré d'un atelier. Cette perspective, qui l'assimile à un Rembrandt, un Vinci ou un Rubens, a guidé le choix des chefs-d'oeuvre exposés : le panneau de l'Empreinte, la Vache noire, les Bisons adossés, la frise des Cerfs, la scène du Puits, le tout alternativement en lumière « normale » et en lumière bleue pour découvrir les dessins cachés. Sauf qu'il s'agit de reproductions, ce qui permet l'expo dans l'expo : films en 3D, photos, objets, sculptures anatomiques d'Élisabeth Daynès, interviews de préhistoriens et de l'artiste Monique Petra, pionnière des techniques de reproduction des fresques, dispositifs multimédias. Autant d'outils pour restituer l'aventure humaine, artistique et technologique que fut Lascaux. De ses premiers occupants Cro-Magnon à ses inventeurs de 1940, de ses artistes premiers à ce ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter