Le baptistère de Saint-Sauveur fait le grand huit !

Le baptistère de Saint-Sauveur fait le grand huit !

Précieux et délicat, ce bijou antique façonné d'après un plan octogonal est serti dans la cathédrale d'Aix, où il brille dans la pénombre.

On y accède aujourd'hui par la nef romane du XIIe siècle, mais, jusqu'à cette date, l'édifice était à part de la cathédrale primitive, qui ne comportait qu'une seule nef : l'actuelle nef gothique, auparavant romane et qui avait succédé à une basilique romaine. C'est bien la preuve que la cathédrale Saint-Sauveur est le fruit d'une longue histoire. Celle-ci débute en l'an 90 de notre ère, deux cents ans après la fondation de la ville d'Aquae Sextiae (les eaux de Sextius).

Les Romains édifient, dans l'angle nord-est de la cité, le long du cardo maximus, un ensemble monumental qui comprend une grande place censée être le forum, un portique avec huit colonnes et une basilique. Lors de l'occupation de la Provence par les Wisigoths, Basilius, évêque entre 470 et 510, transfère en ce lieu la cathédrale, qui se trouvait depuis le IVe siècle sur le site de Notre-Dame-de-la-Seds. L'architecte conserve tout ce qu'il peut de la basilique antique, en fondation comme en é ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter