Le chiffre de la semaine. 1

Le chiffre de la semaine. 1

1 comme le million d’euros recueilli auprès du grand public et des entreprises pour restaurer l’arc du Carrousel.

A l’automne dernier, le musée du Louvre n’avait pas hésité à lancer une campagne d’appel au don, qui devait s’achever le 31 janvier. Elle s’est effectivement terminée en temps et en heure et l’institution a salué les 4 539 donateurs qui ont contribué au succès de l’opération «Tous mécènes !». Un million, c’est bien – c’était l’objectif assigné – mais cela ne suffit pour démarrer la restauration du bâtiment édifié entre 1806 et 1808. Quatre autres millions sont nécessaires, que le Louvre tente actuellement de récolter auprès de grands donateurs, avec pour ambition de démarrer le chantier à l’automne.

L'arc du Carrousel. L'hommage de Napoléon à la Grande Armée

L’arc du Carrousel a été édifié à la demande de Napoléon : l’empereur entendait ainsi rendre un vibrant hommage à la Grande Armée, qui l’avait si bien servi à Austerlitz. Dessiné par les architectes Charles Percier et Pierre-François-Léonard, cet arc de triomphe fait explicitement référence aux monuments romains. Rien ne fût trop beau pour saluer les soldats de l’Empire, avec un choix des plus beaux marbres et une association de fresques, bas-reliefs et statues. Au sommet de l’arc, le quadrige, cet attelage de chevaux bien connu dans l’Antiquité, fait explicitement référence aux chevaux de bronze de Constantin 1er, que l’on peut admirer au-dessus de la porte principale de la basilique Saint-Marc à Venise.  
Frédéric de Monicault

À ne pas manquer !

En kiosque

En kiosque

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter