Le fil rouge

Le fil rouge

C'est ainsi que le l'on désigne l'élément conducteur d'un récit, l'idée récurrente d'une oeuvre, le point de repère d'une théorie...

L'ORIGINE

Le premier « fil » en tant que « guide » est assurément le « fil d'Ariane », donné par la fille du roi Minos à Thésée pour le guider dans les méandres du Labyrinthe de Crète. Grâce à ce fil, le héros peut, après son exploit contre le Minotaure, retrouver le chemin de la sortie et rentrer en vainqueur à Athènes. Pourtant, la métaphore liminaire du « fil rouge » semble empruntée à Goethe, qui utilise cette expression dans son roman Les Affinités électives, en 1809. L'auteur fait une analogie entre les transports amoureux et les processus chimiques d'attraction, d'alchimie, de répulsion et de précipitation. Parmi les méandres des portraits amoureux, un élément constitue la trame narrative de l'oeuvre : le journal intime de son héroïne Ottilie. Goethe en livre régulièrement des extraits qui permettent d'entrer dans l'intimité de la jeune fille tout en servant de point de départ à la réflexion de l'auteur sur les liens qui se ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter