LE LOUP

LE LOUP

Plutôt à son avantage dans la mythologie grecque, le carnassier est ensuite présenté comme le pire animal de la Création, notamment par saint Augustin. Au cours des siècles suivants naît l'image du grand méchant loup, vorace et redoutable, incarnation des peurs enfantines.

L'enfant et le loup sont les protagonistes d'une confrontation permanente depuis que les sociétés, par souci d'économies, confient au premier la surveillance du bétail familial. Ces jeunes gardiens âgés de 7 à 15 ans sont envoyés dans des pâturages dispersés partout dans la campagne, des friches souvent éloignées du village et ceinturées de bois. Cette situation expose la génération enfantine au risque de rencontrer l'animal le plus craint dans notre culture, le « méchant loup ».

Jusque vers 1800, la France, il est vrai, est parcourue par 10 000 à 20 000 de ces carnassiers, dont les meutes occupent toutes les régions, du Nord au Midi et de la Bretagne à l'Alsace. Venus d'Europe centrale et orientale, ils savent tirer parti de toutes les ressources environnementales : quand le gibier fait défaut, c'est aux animaux domestiques qu'ils s'en prennent, et parfois à l'homme lui-même. Certes, la désunion des hommes, les rivalités internes et les guerres incessantes ne favorisent pas ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

Toujours en kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter