Le musée des Sapeurs-Pompiers

Le musée des Sapeurs-Pompiers

C'est la collection dont rêvent nombre d'enfants. C'est aussi le symbole du lourd tribut payé par les soldats du feu, professionnels et volontaires.

Depuis le Moyen Âge, le développement urbain rend nécessaire l'organisation de la lutte contre les incendies - plus près de nous, celui de Londres en 1666 a été l'une des grandes catastrophes du XVIIe siècle - et la recherche de moyens techniques efficaces pour acheminer l'eau. C'est cette histoire de quelque trois cents ans que ressuscite, de façon spectaculaire, le musée de Montville en Normandie. À l'origine, la volonté de sauver une grande échelle de trente mètres Delahaye-Magirus de 1938, promise à la casse à la fin des années 1970, et qu'un officier de pompiers, le futur colonel Collinet, réussit à « planquer ». Une association se crée sous son égide puis un musée qui s'installe, en 1993, dans un édifice à la mesure de l'imposant véhicule. Une collection qui voit rouge naturellement - encore que les raisons du choix de cette couleur ne soient pas vraiment élucidées - et qui compte, parmi les quelque 8 000 pièces exposées, de très rares pompes à eau, ancêtres des véhicules de p ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter