Le périple mystique de Brendan

Le périple mystique de Brendan

Des moines irlandais prennent la mer au VIe siècle. Destination : le paradis ! Sept ans de navigation les attendent, pendant lesquels ils goûtent aux merveilles de la terre et de l'au-delà.

Le Voyage de saint Brendan compte parmi les plus extraordinaires récits de périple du Moyen Âge. Il est aussi l'un des plus diffusés, puisque plus d'une centaine de manuscrits ont été conservés. Écrite en latin, sans doute vers la fin du IXe siècle, l'oeuvre, dont l'auteur est resté anonyme, se voit rapidement traduite en de multiples langues vernaculaires, notamment l'irlandais, l'anglo-normand, l'ancien allemand et le hollandais. Si le succès ne se dément pas pendant tout le Moyen Âge, à l'époque moderne, les érudits de se montrent critiques. Au XVIIe siècle, les bénédictins de la congrégation de Saint-Maur jugent le texte bien trop fabuleux pour être crédible : ils refusent de le publier parmi les actes des saints catholiques. Le Voyage se trouve depuis lors classé parmi les oeuvres d'imagination. Ce qu'il est sans doute, même si sa portée est immense.

Tout commence au VIe siècle, lorsqu'un vénérable abbé irlandais nommé Brendan entend ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter