LE PROF ET LE GOUM

LE PROF ET LE GOUM

Avec son 1,96 mètre pour 120 kilos, Philippe Donati ne passe pas inaperçu. À 41 ans, ce professeur d'histoire-géo enseigne dans le secondaire à Marseille. Amateur de figurines depuis l'enfance, il a contracté le virus de la reconstitution en 1994, à l'occasion des célébrations du 50e anniversaire du débarquement en Provence. Très vite, il se prend de passion pour les troupes françaises et intègre un groupe de goumiers marocains. Vêtues de djellabas, coiffées de casques anglais et dotées d'équipements français et américains (illustr.), ces troupes ont participé à la Libération. Par la suite, Philippe diversifie les époques. Parmi ses uniformes, celui d'un ingénieur-géographe de la Grande Armée fait toujours impression. L'infanterie coloniale du Kaiser ou les lansquenets de 1515 sont les autres thèmes qu'il aborde avec la même passion.

Ce voyage à travers le temps et les thèmes illustre deux tendances actuelles de la reconstitution : beaucoup d'amateu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque


De Charlemagne à l'âge d'or du Moyen Âge, des Segadors de 1640 à la chute de Barcelone en 1714, du Diari Catalá au stade de Monjuïc, la rivalité entre Madrid et Barcelone ressemble à un clásico politique vieux de plusieurs siècles. Un dossier pour comprendre les enjeux de l'indépendantisme catalan.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter