Le purgatoire infernal de saint Patrick

Le purgatoire infernal de saint Patrick

Si les voies du Seigneur sont impénétrables, celle qui mène à la rédemption est, elle, accessible. Le plus dur étant toutefois de s'extirper de cet antre maléfique, antichambre du paradis.

U n chevalier pénètre dans une grotte mystérieuse. D'armes, ici, il n'aura nul besoin car les démons qui le guettent sont les siens. S'il en triomphe, une nouvelle vie s'ouvre à lui... Ce récit, connu sous le nom de Purgatoire de saint Patrick, apparaît sous la plume d'un moine cistercien anonyme vers 1190. L'auteur affirme connaître cette histoire grâce à un confrère nommé Gilbert, qui la tenait d'un laïc, le chevalier Owein, lequel la lui avait racontée lors d'un voyage en Irlande. La rumeur veut que lorsque saint Patrick entreprit d'évangéliser l'île au Ve siècle, les indigènes refusèrent de croire à l'existence de l'au-delà chrétien. Le Christ apparut alors au missionnaire et lui montra un « trou » dans le sol : celui qui y passait la nuit, expliqua-t-il, pourrait voir les tortures des damnés et les joies des élus ; s'il survivait à cette épreuve, il serait purgé de ses péchés. Patrick s'empressa de mettre une porte devant cette redoutable caverne et fi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

En kiosque

En kiosque

À ne pas manquer !

En kiosque

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre newsletter